Produits bactéricides ou produits virucides, quelle désinfection ?

 

En cette période de Coronavirus Covid-19, la propreté de vos bureaux est une priorité pour vos collaborateurs et pour la lutte contre la propagation du virus, la désinfection est un sujet clé.

L’objectif de cet article est d’expliquer d’une manière très simple et compréhensible la différence entre un produit virucide et un produit bactéricide, savoir comment les reconnaître et enfin lequel choisir pendant cette période de coronavirus.

Il ne se veut en aucun cas un document scientifique mais simplement adapté aux enjeux du nettoyage de bureau.

 

Qu’y a-t-il derrière le mot désinfection ?

 

Commençons par une définition du mot désinfection, selon Larousse il s’agit de :

Destruction des micro-organismes d’un lieu, d’un objet, de la partie externe du corps humain.
Traitement d’un sol, de semences, en général par des produits chimiques, pour éliminer les agents nuisibles aux cultures.

 

Pour rendre inactif ces micro-organismes il existe 5 catégories de produits de désinfection adaptés aux propriétés de chaque type de micro-organismes :

  • Bactéricide pour les bactéries,
  • Levuricide pour les levures,
  • Fongicide pour les champignons (levures et moisissures),
  • Sporicide pour les spores bactériennes,
  • Virucide pour les virus.

 

Les bureaux sont principalement sujet aux bactéries, en particulier les espaces sanitaires.

Une des principales missions des entreprises de nettoyage qui interviennent dans les bureaux est de s’assurer que les produits utilisés seront efficaces pour lutter contre ces bactéries et que les agents de nettoyage sont correctement formés à l’utilisation de ces produits. 

 

Comment savoir quelles bactéries ou quels virus sont tués par un produit ?

Il est important de préciser qu’un produit peut-être bactéricide sans pour autant être virucide, et inversement. Un produit peut également avoir plusieurs de ces propriétés.

L’efficacité d’un produit contre les micro-organismes est définie par des normes européennes qui se présentent sous la forme EN XXXX. Ces normes permettent de comparer l’activité antimicrobienne de ces produits et de prédire l’action qu’ils auront sur les microbes.

En France, c’est l’AFNOR qui est en charge, entre autres, d’animer et coordonner l’élaboration des normes, d’homologuer les normes.

 

Comment savoir si un produit est efficace contre le Covid-19 ?

Le Coronavirus Covid-19 est, comme son nom l’indique, un micro-organisme de la catégorie des virus.

Pour effectuer une désinfection du coronavirus il va falloir utiliser un produit virucide. Il faudra alors vous assurer que les produits que vous utilisez contre le coronavirus sont bien efficaces.

C’est la norme EN 14476 qui va s’appliquer pour lutter contre le Covid-19.

 

Concrètement, voici un exemple de ce que nous pouvons trouver sur la fiche technique d’un produit virucide utilisé pour la désinfection des points de contact :

Normes EN 14476 désinfection virucide

Vous pouvez également regarder votre flacon de gel hydroalcoolique, il doit normalement contenir les normes EN 1276 (contre les bactéries), EN 14476 (contre les virus) et EN 1650 (contre les levures).

Quelle est la bonne manière d’utiliser ces produits ?

Les fiches techniques des produits permettent de connaître les conditions dans lesquelles le produit est efficace. Il faut respecter :

  • le dosage, c’est à dire la quantité de produit et la quantité d’eau à mélanger
  • la température, un produit n’est pas aussi efficace avec de l’eau à 5°C, à 10°C ou à 20°C
  • le temps d’action, la réaction chimique permettant de détruire les micro-organismes peut varier de quelques secondes à plusieurs heures

Ainsi la formation des équipes de nettoyage à la bonne utilisation du matériel et des produits est indispensable, vous pouvez retrouver plus d’informations sur les formations mises en place chez Cleany ici.