Le Cleaner du mois de juin: Hamada Doucouré

Toujours aussi déterminés à changer le regard sur le nettoyage dans les entreprises en valorisant le travail essentiel joué par les Cleaners, nous lançons chez Cleany les “Portraits de Cleaners”, suite de témoignages mensuels de Cleaners que nous souhaitons féliciter pour leur travail et mettre en valeur.

Avec l’arrivée de l’été c’est un Hamada tout souriant avec qui nous nous sommes entretenus. Ravi de son travail et sa relation avec les collaborateurs chez son client Zenly, il avait lui aussi plein de belles choses à nous partager.

Hamada tu es notre Cleaner du mois de Juin, félicitations !

 


 

               Nom: Hamada Doucouré

               Chez Cleany depuis: 1 an et 7 mois

               Bureaux nettoyés chez: Antvoice  – 475m², 45 collaborateurs (12/07 – 08/18)                  & Zenly – 1000m², 50 collaborateurs (depuis 08/18)                  

                Manager: Mustapha Amara            

 


 

Bonjour Hamada, que faisais-tu avant d’être Cleaner ?

Je connaissais déjà bien le secteur du nettoyage avant de devenir Cleaner. J’avais eu quelques expériences comme agent d’entretien dans d’autres sociétés de nettoyage puis étais devenu machiniste et agent de bâtiment, ce qui me demandait des compétences supplémentaires , en particulier l’utilisation de grosses machines pour le décapage des sols, le shampouinage, la cristallisation ou encore le nettoyage de grandes surfaces.

« J’aimais bien mon travail mais malheureusement on ne me proposait que des CDD. Cette insécurité permanente m’a lassé.« J’aimais bien ce travail mais malheureusement on ne me proposait que des CDD. Cette insécurité permanente m’a lassé, il devenait trop important pour moi d’avoir un contrat en CDI. Je me suis donc rendu chez Pôle Emploi en recherchant spécifiquement un CDI. Ma conseillère m’a alors dirigé vers Cleany. En découvrant l’annonce j’ai décidé de postuler et ai reçu un retour très rapide.

 

Ce petit quelque chose qui t’a marqué à ton arrivée ?

Plusieurs éléments m’ont plu lors de mon recrutement :

D’abord lors du 1er entretien, lorsque j’ai eu la confirmation que le recrutement de Cleaners se faisait exclusivement en CDI: c’est un élément sur lequel l’entreprise a beaucoup insisté, cela m’a vite rassuré.

Ensuite lors du 2e rendez-vous, qui était un point de formation pour parler des méthodes de travail exigées et des produits à utiliser. La personne en charge de la formation avait cette fois insisté sur l’importance de la proactivité et de l’esprit d’initiative, sur le besoin de développer un bon relationnel avec le client. Pour la 1ère fois on me parlait plus de la relation avec le client que de technique de nettoyage ! C’était totalement différent de ce que j’avais l’habitude d’entendre.« Pour la première fois on me parlait plus de la relation avec le client que de technique de nettoyage ! »

 

Comment as-tu ensuite évolué ?

J’ai commencé par travailler pour le client Antvoice pour une durée de 10h/semaine. Puis grâce au contrat avec notre nouveau client Zenly je suis passé directement de 10 à 24h/semaine, 4h du lundi au samedi (3h le matin & 1h l’après-midi en semaine, 4h le samedi matin). Depuis le contrat a de nouveau augmenté, nous sommes passés à 3h30 chaque matin (6h-9h30) et 2h chaque après-midi (13h-15h) plus les 4h inchangés du samedi.

 

Tu es le Cleaner référent chez Zenly. Comment organises-tu ton travail avec les autres Cleaners ?

La situation chez Zenly est en fait assez particulière car les bâtiments sont presque sans cesse en travaux. Par conséquent nous avons commencé en nous entendant avec la cliente sur une liste de tâches adaptée chaque jour selon les besoins prioritaires. Je m’appliquais à respecter cette liste de tâches et demandais bien de me remonter le moindre souci si elle avait quelque chose à me dire.

« C’était la 1ère fois pour la cliente qu’un Cleaner osait venir lui parler et lui proposer des choses. »C’était important pour moi que la relation soit transparente dès le départ. Elle a beaucoup apprécié que je prenne les devants de cette façon, c’était la première fois pour elle qu’un Cleaner osait venir lui parler et lui proposer des choses. Depuis la cliente a pris l’habitude de me contacter par SMS, elle sait que derrière l’information sera relayée.

 

Au-delà de ma relation avec la cliente je m’efforce de m’organiser le mieux possible avec mes collègues. Cette organisation est indispensable surtout avec les travaux permanents dans les locaux. Par exemple nous avons construit avec Ali, mon collègue actuel pour les prestations du matin, un système qui fonctionne bien: lui s’occupe de l’accueil et du 3e étage pendant que je m’occupe des bureaux, des sanitaires et des escaliers. J’essaye de profiter de mon expérience pour lui donner des conseils.

Dernière chose, j’essaye toujours de finir un peu en avance mes prestations et profiter de mon temps restant pour faire le tour des locaux. Cela me permet d’identifier si certains éléments visuellement importants auraient été oubliés: chaises déplacées, bouts de papier qui trainent, etc. Cela ne servirait à rien de tout nettoyer si ce type d’éléments reste visible après mon départ.

« J’essaye toujours de finir un peu en avance mes prestations et profiter du temps restant pour faire le tour des locaux, identifier tout élément saillant oublié. »

 

Tu nous parlais de ta relation avec la cliente. Tu as en particulier une histoire intéressante sur ce sujet, peux-tu nous la raconter ?

Lorsque nous avons commencé chez Zenly le contrat ne prévoyait qu’une heure de permanence pour le début d’après-midi, de 14h à 15h. Or j’ai remarqué que cela ne suffisait pas: il fallait à la fois nettoyer la cuisine après le déjeuner des collaborateurs, nettoyer les sanitaires et sortir les poubelles: les réflexions sur le manque de propreté des sanitaires par exemple devenaient nombreuses. 

J’ai alors proposé deux choses à la cliente: 

  • recentrer la permanence sur les tâches à vraie valeur ajoutée, à savoir le nettoyage de la cuisine et des sanitaires, pour laisser la sortie des poubelles au matin
  • augmenter la permanence de 1h à 2h

La cliente a beaucoup apprécié l’idée, d’autant qu’elle avait confiance en moi. Depuis nous avons une permanence de 2h chaque jour (13h – 15h) et tout le monde est content ! 

 

Vous avez l’air d’avoir une très bonne relation ! Et avec les collaborateurs ? 

Les personnes chez Zenly sont toutes très gentilles. Les gens sont très accueillants et me demandent des nouvelles, comment je vais. C’est très agréable d’avoir des gens avec un regard bienveillant, qui se veulent proches de nous. Ils sont aussi très attentifs et respectueux de mon travail: à chaque fois qu’ils vont aux sanitaires et me voient en train de nettoyer ils font naturellement demi-tour pour aller ailleurs, ceci pour ne pas me perturber. C’est une marque d’attention qui fait aussi vraiment plaisir.  

« Rien de plus agréable que de travailler avec des gens respectueux et bienveillants. » 

Cerise sur le gâteau, je suis souvent invité à prendre un café avec eux une fois que j’ai fini mon service. Ils aiment discuter avec moi, et à force nous finissons par bien nous connaître !Leur attitude vis-à-vis de moi est une grande source de motivation: il n’y a rien de plus agréable que de travailler dans une telle bonne humeur avec des gens respectueux et bienveillants. 

 

Dernière question Hamada, utilises-tu l’application « My Cleany » ?

Oui j’utilise l’application à chaque mission pour faire l’inventaire des produits et des consommables, ce qui me permet d’être livré au bon moment sans avoir à passer par la cliente ou par mon manager. Cela me fait gagner en autonomie et surtout cela m’évite de déranger la cliente.