Tri sélectif en entreprise : pourquoi vos entreprises de nettoyage et de recyclage doivent travailler ensemble ?

5.0
01

cleany app mobile

Depuis 2018, le tri des poubelles s’est imposé dans le monde de l’entreprise avec la nouvelle loi du Code de l’environnement. Avec 13 millions d’actifs travaillant en bureau, il devient impossible de faire sans le tri sélectif en entreprise pour toute société qui se respecte. Pour réussir à prendre ce virage, voici quelques conseils de gestion entre les personnes, entreprises de nettoyage et de recyclage.

Obligation du tri sélectif et constat au réel

Les articles D543-285 à D543-287 du Code de l’environnement sont clairs : toutes les entreprises françaises, même les plus petites, doivent trier leurs papiers. Pour ce faire, pas le choix, elles sont obligées depuis 2018 d’avoir mis en place des poubelles de recyclage. Malheureusement, cela ne suffit pas.

 


 

Les Français ne sont pas encore de très bons élèves

En matière de recyclage, les Français ne sont pas les meilleurs. Selon une étude de Eco-Emballages, 87 % des sondés disent trier régulièrement leurs déchets alors que moins de la moitié, soit seulement 44 %, le font systématiquement.

 


 

La gestion des déchets en entreprise est un vrai sujet, car le chemin est encore long. Un salarié du tertiaire produit entre 120 et 140 kg de déchets par an. Bouteilles d’eau, feuilles A4, cartons, packaging, canettes… les produits qui encombrent les bureaux sont nombreux. Et si tout le monde est d’accord sur le principe du recyclage, les comportements peuvent, en revanche, se révéler contraires à une attitude éco-responsable.

Pour plus de tri sélectif en entreprise : instaurer une charte entre tous les acteurs

La question de l’environnement devient un sujet majeur, ça ce n’est un secret pour personne. Mais les entreprises elles aussi sont largement concernées – et sur ce point le travail d’évangélisation est sans doute plus conséquent. Pour que cela soit une problématique centrale sur laquelle tout le monde s’engage, une vraie politique de sensibilisation est nécessaire. Tous les acteurs, équipes internes comme prestataires externes, doivent suivre la même logique et travailler main dans la main.

En passant en revue ses méthodes de travail et ses gestes au quotidien, cela permet de faire le point sur ce qui doit être mis en place et appliqué par tous. Toute la chaîne d’acteurs doit travailler main dans la main pour atteindre un objectif de recyclage maximal.

La coordination est le critère clé pour que le tri sélectif en entreprise soit parfaitement suivi. Des salariés aux entreprises de recyclage en passant par les prestataires directement impliqués comme les entreprises de nettoyage, tout le monde doit adopter la bonne conduite. Seules une méthodologie clarifiée et une communication optimale permettent d’atteindre son objectif de recyclage et une bonne gestion des déchets en entreprise.

Privilégier des intervenants sensibilisés RSE

Trouver des intervenants qui ont déjà cette démarche est un atout majeur pour mettre en place une politique de tri. C’est encore plus vrai quand il s’agit de choisir son entreprise de nettoyage. Directement impliqué dans la chaîne de valeur du recyclage car responsable de la collecte des déchets triés, le Cleaner peut, s’il n’est pas sensibilisé à ces questions, réduire à néant les efforts de tri des collaborateurs de l’entreprise et ainsi mettre en péril l’ensemble de la chaîne de valeur. Bien au contraire, une entreprise de nettoyage exemplaire sur ces sujets et partenaire du partenaire de recyclage pourra non seulement contribuer à l’optimisation de la chaîne et même contribuer à sensibiliser les collaborateurs aux bonnes pratiques dans l’entreprise.

Un prestataire qui accompagne à faire mieux, c’est la promesse d’un volume de déchets réduit, un tri sélectif plus efficace, des équipes fédérées autour de valeurs communes et un apprentissage simple et ludique. Ainsi, la Loi de Transition Énergétique peut être appliquée et l’entreprise peut même envisager de voir plus loin dans sa démarche écologique.

Le tri sélectif en entreprise ne doit pas être une contrainte, mais bien un objectif commun qui fédère tous les acteurs de la société. Équipes, entreprises de nettoyage et entreprises de recyclage, tous doivent suivre la même éthique. En mettant en place une méthodologie simple et ludique et en travaillant avec des prestataires qui ont déjà cette démarche, il sera beaucoup plus aisé d’insuffler la même ambition pour tous.

 

Les 3 points-clés concernant le tri sélectif en entreprise :

  • Mettez en place une méthodologie commune à tous ;
  • Tout le monde doit travailler main dans la main ;
  • Privilégiez des partenaires externes (dont l’entreprise de nettoyage) sensibilisés à ces questions.

 

Téléchargez notre livre blanc pour découvrir comment mettre en place une vraie politique de recyclage :