Le Manifeste Clean

Pour un Futur du Travail plus responsable

1
Libérer les Services Généraux
Flèche Cleany
2
Changer la
réalité des métiers du nettoyage
Flèche Cleany
3
Redonner du
sens à la technologie

Satisfaction client & Engagement collaborateurs,
deux enjeux à réconcilier

C’est un phénomène que l’on observe depuis le début du 21e siècle: l’émergence de start-ups technologiques qui viennent renverser les acteurs traditionnels en concentrant leurs efforts au service d’une promesse, toujours la même, la satisfaction des clients. La logique parait incontestable… 
Or certains modèles poussent l’idée à l’extrême au point de desservir l’employé, perçu uniquement comme un centre de coûts à minimiser par souci de rentabilité: c’est l’écueil de “l’ubérisation”. 

Depuis quelques années cependant, certaines entreprises prennent conscience de la fragilisation des employés inhérente à cette logique. Les collaborateurs, pourtant meilleurs ambassadeurs pour leur entreprise s’ils s’y sentent bien, ne sont alors plus “engagés”, plus “embarqués” dans le projet, ce qui nuit non seulement à l’image de la « marque employeur » mais aussi à la performance globale de l’entreprise.

Un paradigme nouveau, celui dit du “Good Jobs Strategy”, nous oriente vers cette nouvelle perception des employés, considérés désormais comme des ressources précieuses pour l’entreprise et dont l’engagement est à optimiser. La logique est simple: les collaborateurs, s’ils sont épanouis dans leur travail et fiers de leur entreprise, sont plus performants et représentent de formidables ambassadeurs pour la société.

Ce sont donc des collaborateurs engagés qui créent les conditions pour que les clients soient satisfaits.
En d’autres termes, « le bien-être crée le bien-être » !

Libérer les Services Généraux

Cette nouvelle logique qui valorise les collaborateurs impacte directement le paysage des Services Généraux, dont le rôle évolue progressivement vers celui de « Facility Management & Workplace Services ». Leur nouvelle mission : décliner la politique des Ressources Humaines dans les murs de l’entreprise et apporter aux collaborateurs un environnement de travail dans lequel ils puissent s’épanouir, grâce à des espaces accueillants et des logiques d’entreprises plus responsables. En jeu, leur fidélisation et la défense de la “marque employeur”. 

Pour pouvoir pleinement jouer ce nouveau rôle essentiel, les Responsables des Services Généraux et Office Managers doivent pouvoir compter sur des prestataires de services proches de leur culture et de leurs valeurs. Ces derniers doivent leur apporter simplicité et confiance grâce à des actions fiables, flexibles, transparentes et maîtrisées, agir comme des partenaires véritables qui s’adaptent à leurs nouveaux enjeux et les accompagnent.

Des salariés épanouis dans leur travail : et si les agents d’entretien y avaient droit, eux aussi ?

Et si cette transformation des Services Généraux pouvaient profiter à ceux que l’on oublie le plus ? Mettre en lumière ces individus trop souvent isolés et peu valorisés dont les horaires de travail sont souvent difficiles, les agents de ménage ? 

La question doit être posée, aujourd’hui plus que jamais. D’abord parce que les entreprises se doivent désormais de rentrer dans des logiques socialement responsables. Or être responsables c’est entre autre prendre en compte les conditions des agents d’entretien, qui eux aussi ont droit à un cadre de vie plus équilibré. Ensuite parce que les entreprises elles-mêmes sont avantagées par cette nouvelle donne, menée par des agents d’entretien autonomes et polyvalents, dont le rôle peut évoluer vers de la conciergerie ou même du service d’hôtellerie d’entreprise.

Dans ce nouveau monde, quelle place pour la technologie ?

La technologie vise justement à une chose:  soulager les différents acteurs – responsables des Services Généraux chez le client, équipes opérationnelles et agents de terrain chez le prestataire – de leurs tâches les plus répétitives et les moins valorisantes, qu’ils gagnent du temps pour se concentrer sur ce qu’ils savent faire de mieux.

Dans le marché du nettoyage, vieux, structuré et source de nombreuses insatisfactions, elle simplifie la vie des clients et améliore le cadre de vie des agents d’entretien: c’est une façon de lui redonner du sens, en la mettant au service d’une vision sociale et durable pleine d’ambition.

C’est peut-être ça, au fond, être une véritable entreprise de CleanTech 🙂

Charles de La Cochetière
Directeur Marketing @Cleany